Investir dans le Fonds Barrage - 3 étapes

1.Détenir le montant minimum

Pour devenir client, une personne doit investir un minimum de 50 000$. Ce montant peut être détenu en encaisse ou déjà investi auprès d'une autre institution financière. Cette somme pourra être répartie dans différents comptes REER, CELI, CRI, FERR et non-enregistré.

2.Rencontrer les gestionnaires

Une rencontre aux bureaux de Barrage ou par Skype permet au futur client d'avoir une présentation sur la Firme et le Fonds, d’obtenir des réponses claires à toutes ses questions et aux gestionnaires de portefeuille d’évaluer la convenance du Fonds Barrage à sa situation.

3.Ouvrir un compte et souscrire

Barrage ouvre un compte au nom du client chez CIBC Mellon. La souscription des parts du Fonds se fait à la prochaine date d'évaluation (le dernier jour ouvrable du mois) par chèque ou par transfert des actifs détenus dans des comptes enregistrés d’autres institutions financières.

Foire aux questions

A qui s’adresse le Fonds Barrage?

Le Fonds s'adresse à toute personne qui a comme objectif la croissance de son capital à long terme. Puisque le fonds Barrage est un fonds d'actions, la personne doit avoir un horizon de placement d'au moins 3 à 5 ans et une tolérance à la volatilité reliée à un investissement dans le marché boursier.

Un gestionnaire de portefeuille sera en mesure vérifier lors d'une rencontre si le fonds convient à votre situation.

En quoi le Fonds Barrage est-il différent des fonds communs de placement?

Contrairement aux fonds communs de placement, le Fonds n'est pas limité à aucune région, secteur ou capitalisation boursière. Nous préférons avoir la flexibilité de regrouper les meilleures opportunités disponibles sur le marché dans un seul et unique fonds.

Alors que la plupart des fonds communs détiennent plus d’une cinquantaine de titres, nous préférons concentrer nos investissements dans un nombre restreint d’entreprises afin de profiter pleinement de nos meilleures idées.

Finalement, en alignant une partie de notre rémunération avec les rendements du Fonds, notre succès dépend directement de celui de nos clients.

Est-ce que Barrage Capital est inscrite auprès des autorités en valeurs mobilières?

Oui, la firme est inscrite au Québec auprès de l’Autorité des marchés financiers (AMF) et en Ontario auprès de la Commission des valeurs mobilières dans les catégories de Gestionnaire de portefeuille, Gestionnaire de fonds d’investissement et de Courtier sur le marché dispensé.

Vous pouvez consulter le registre de l’AMF à l'adresse suivante: http://www.lautorite.qc.ca/fr/registre-entreprise-individu-fr-pro.html

Vous pouvez consulter le moteur de recherche national de renseignement sur l'inscription à l'adresse suivante: http://www.autorites-valeurs-mobilieres.ca/nrs/nrsearchResult.aspx?ID=1325

Quel est le rôle de CIBC Mellon auprès du Fonds Barrage?

CIBC Mellon est le gardien de valeur, l’administrateur et le fiduciaire du Fonds Barrage. CIBC Mellon est donc responsable de la protection des actifs des clients. Les états de compte mensuels, les confirmations de transactions, les relevés fiscaux et les rapports annuels sont émis et envoyés aux clients par CIBC Mellon.

CIBC Mellon est, depuis 1996, un partenariat entre la Banque CIBC et la Banque de New York Mellon. Basée à Toronto, la société emploie plus de 1300 professionnels et gère 1.7 mille millards d'actifs. https://www.cibcmellon.com/fr/home.jsp

Comment sont transférés les actifs détenus auprès d'autres institutions financières?

Les actifs sont transférés entre institutions financières, pour les comptes enregistrés, suivant la réception du formulaire T2033 que vous signez à l'ouverture de votre compte. Vous n'avez rien de plus à faire.

Dois-je investir pour une période de temps minimum?

Il n’y a pas de période de détention minimum ni de frais de sortie. Cependant, puisqu'il s'agit d'un fonds d'actions, le Fonds Barrage s'adresse à des investisseurs ayant un horizon de placement d’au moins 3 à 5 ans.

Est-ce que le Fonds Barrage est risqué?

Afin de répondre à cette question, il faut tout d'abord comprendre la distinction entre le risque et la volatilité.

La volatilité fait référence aux variations du prix d'une action en bourse. Nous ne considérons pas qu'elle constitue un risque réel pour l'investisseur. La volatilité pourrait plutôt être comparée aux turbulences ressenties lors de la plupart des vols aériens. Quoique ces turbulences puissent causer des inquiétudes à bien des passagers, elles n’empêchent pratiquement jamais un avion d’atteindre sa destination.

Le risque d’un investissement est plutôt relié à l’entreprise elle-même et non à la volatilité de son action en bourse. Une compagnie fait face à plusieurs risques quelque soit la nature de son actionnariat, c’est-à-dire privé ou public (cotée en bourse). Ce sont ces risques qui nous importent vraiment.

Nous réduisons ces risques par une analyse en profondeur des entreprises dans lesquelles nous investissons, en recherchant des sociétés ayant un modèle d'affaires durable, un bilan solide et des gestionnaires honnêtes et compétents. De plus, en achetant des titres sous leur valeur, nous nous protégeons contre des événements négatifs pouvant affecter nos entreprises. L'écart entre le prix d'une action et sa valeur est donc considéré comme étant une «marge de sécurité».

En conclusion, investir en bourse comporte certains risques, lesquels peuvent cependant être minimisés par l'application du Value investing.

Est-ce que de meilleurs rendements signifient nécessairement un plus grand risque?

La communauté d'investissement prône l'existence d'un lien direct entre le rendement et le risque assumé pour le générer. Or, bien que ce lien existe dans plusieurs cas, nous observons plutôt un effet inverse dans l'application de notre approche.

Le fait de payer un prix moindre pour un titre réduit notre risque. Prenons un exemple courant en immobilier. Acheter une propriété qui vaut 300 000$ pour le prix de 200 000$ protège l'acquéreur contre une certaine baisse du marché. Or, nous retrouvons un avantage tout aussi important en ce qui concerne le potentiel de rendement. Si la même propriété est revendue au prix de 350 000$, le gain sera de 75%. Dans le cas où l'acheteur aurait déboursé la pleine valeur au moment de l'achat, le gain se serait élevé à seulement 17%.

Comme on peut le constater, un meilleur gain ne se traduit pas nécessairement par un plus grand risque.

Pourquoi le nom Barrage?

Le nom Barrage fait référence aux barrages hydro-électriques qui représentent la création de richesse au Québec.

Un barrage est solide et son réservoir permet une accumulation en vue d'un rendement futur. Le value investing est une approche qui profite des baisses boursières pour générer des gains, tout comme un barrage se sert du mauvais temps pour se renflouer et générer de l'énergie en temps opportun.